Recherche par...

Marque

Pratique

Taille de roues

Débattement

Catégories
Nouveautés
25_1426950995_180x180
ION SHORT SEEK NOIR

89.95€



reducteur-spacer-token-rock-shox-deluxe-114118042001_180x180
Reducteur spacer token Rock Shox Deluxe

17.00€



camelback-stoaway-3l-isotherme-cam18007204_180x180
Camelback Stoaway 3L isotherme

69.95€ 62.95€



camelback-stoaway-2l-isotherme-cam18007204_180x123
Camelback Stoaway 2L isotherme

59.95€ 54.90€



sacoche-de-cadre-blackburn-outpost-bla18008802_180x120
Sacoche de cadre Blackburn Outpost

34.90€ 32.90€



boardshorts_ion_logo_redpersian_180x180
ION BOARDSHORTS LOGO 20" ROUGE

59.95€



ion-bikeshort-traze-amp-grey_180x180
SHORT ION TRAZE AMP GRIS

99.95€



short-ion-traze-crocodile_180x180
SHORT ION TRAZE CROCODILE

79.95€



short-ion-traze-rouge-1_180x180
SHORT ION TRAZE BLEU

79.95€



short-ion-traze-rouge_180x180
SHORT ION TRAZE ROUGE

79.95€



kit-brosse-nettoyage-pour-poche-a-eau-camelbak_180x174
KIT BROSSE NETTOYAGE POUR POCHE A EAU CAMELBAK

13.99€



tuyau-dhydratation--pour-camelbak-avec-housse-isotherme-_180x150
TUYAU D'HYDRATATION POUR CAMELBAK AVEC HOUSSE ISOTHERME GRISE

29.99€



 

 

 

 

Get connected !

  

En Promo !
Fourche Rock Shox Revelation XX Motion Control 150mm 26\'
Fourche Rock Shox Revelation XX Motion Control 150mm 26'

839.00€ 419.50€



PLATEAU RACE FACE TURBINE 22D ALU 7075 10V 64
PLATEAU RACE FACE TURBINE 22D ALU 7075 10V 64

32.90€ 28.90€



SYNCROS DH ADJUSTABLE CUVETTES
SYNCROS DH ADJUSTABLE CUVETTES

79.00€ 39.90€



JERSEY ION TEE LS HELIUM 2015
JERSEY ION TEE LS HELIUM 2015

89.90€ 53.94€



JERSEY ION TANK HELIUM 2015
JERSEY ION TANK HELIUM 2015

59.90€ 41.93€



CHAMBRE A AIR MAXXIS 27,5+ FAT BIKE 2.50-3.00
CHAMBRE A AIR MAXXIS 27,5+ FAT BIKE 2.50-3.00

19.90€ 12.90€



PAIRE DE ROUE REVERSE 27.5 EFS-DH
PAIRE DE ROUE REVERSE 27.5 EFS-DH

659.00€ 599.00€



PAIRE DE ROUE REVERSE 650B Enduro 27.5
PAIRE DE ROUE REVERSE 650B Enduro 27.5

659.00€ 599.00€



SHORT DAKINE DESCENT BLACK 2014
SHORT DAKINE DESCENT BLACK 2014

110.00€ 55.00€



PANTALON MALOJA ATLASM PANTS CACTUS TAILLE M
PANTALON MALOJA ATLASM PANTS CACTUS TAILLE M

229.00€ 114.50€



CASQUE KALI CHAKRA + Mat vert-noir
CASQUE KALI CHAKRA + Mat vert-noir

69.00€ 49.00€



CHAUSSURES NORTHWAVE ENDURO MID CAMO
CHAUSSURES NORTHWAVE ENDURO MID CAMO

165.00€ 155.00€



Actualités

Voir toutes les dépêches
» » » Le Rocky Mountain Powerplay face au Lapierre Overvolt Am carbone

                     

    Le Rocky Mountain Powerplay face au Lapierre Overvolt Am carbone

 

Nous avons confronté deux des stars de l'année en vélo d'enduro électrique: Le Lapierre Overvolt Am 600 carbone (version amélioré) face au Rocky Mountain Altitude Powerplay 70. Ces deux VTT présentent à nos yeux les plus grandes avancées techniques du marché, de part la conception innovante de leur partie cycle et d'autre part  par le nouveau moteur Rocky Mountain techniquement différent et innovant et d'une puissance à faire palir la concurence...

Destinés à un usage VTT  performance et engagé, nous sommes allés mettre ces joujous dans ce pour quoi ils sont conçus sur un test longue durée…

 

 

Tous deux dotés de suspensions en 160av /150ar , le Rocky est équipé de suspension Fox et le Lapierre de suspension Rock Shox. Le Rocky a des pneus en 27.5 et le Lapierre en 27.5+ toutes deux avec des cercles en 40mm de large.

 

 

A l'avant le Rocky est monté en Maxxis Minion 2.50 WT et le Lapierre en Maxxis Minion 2.80 tous deux en carcasse Exo TR. Si cette monte s'avère assez solide en format plus, mais en 2.50 elle peut vite montré ses limites sur les lourds freinages qu'incombent les vélos élèctriques.

Grâce à son gros volume, le format plus repousse le moment ou le pneu vient taper dans la jante et par conséquent le redoutable pincement. En 2.50, les pilotes "kinenvoient" devront privilégier une carcasse double down ou DH.

A l'arrière, par expèrience et afin d'éviter toute galère nous avons monté le WTB Breackout d'une solidité à toute épreuve en carcasse renforçée (1250grs) et section de 2.5 mais qui équivaut à un 2.6 ou 2.7 comparer à du Maxxis. Pour les pressions, nous avons roulé sans encombre à 1.6 à l'arrière et 1.4 à l'avant.

Pour fiabiliser le tout, le montage de mousses anti pincements Huck Norris permet de se lâcher en toute circonstance mais aussi de protéger les cercles de roues.

 

Les moteurs

 

Petit rappel:

 

Lorsqu’on parle de puissance de batterie (400 ou 500 Wh) il s’agit de Watt par heure et donc de puissance disponible pour une heure. Il s’agit donc de l’autonomie du vélo. Un vélo de 500Wh n’a pas plus de force qu’un vélo en 400Wh.

 

La force pure du moteur s’exprime en Newton/mètre (Nm), il s’agit du couple généré à la sortie du pignon.

 

Les Watt/heure sont le résultat des volts multiplié par l'empèrage donc en théorie, le Rocky est censé avoir une autonomie supèrieure:  48V x 13Ah=624Wh  et 36V x 14Ah=504Wh.... Nous allons voir qu’en réalité, tout n’est pas aussi simple et que de nombreux paramètres peuvent venir influencer tout celà.

 

Le moteur Bosch Performance Line CX réfèrence sur le marché en terme de puissance a un couple maximal de 75 Nm. Pour info, les moteurs Yamaha PW et Shimano Step E8000 ont un couple maximal de 70 Nm.

En conséquence, le moteur Yamaha parait moins puncheur et plus économe que le Bosch mais bénèficie d'une meilleure autonomie.

 

Rappellons aussi que débrider un VTTAE ne sert à rien en montée. Il aura exactement le même couple et ne montera pas plus vite et en descente celà ne sert à rien au vu du dynamisme de ces vélos, il suffit de lâcher les freins et de piloter.

En plus de faire sauter la garantie, débrider un VTTAE peut mettre en péril toute une pratique et emmener des problèmes que les détracteurs n'hésiterons pas à brandir.

 

 

Le Rocky est doté du moteur maison de 250W et 48v avec une batterie de 13Ah et 630Wh , l'Overvolt d'un moteur Bosch CX de 250W et 36v avec une batterie de 14Ah et 500Wh.

Avec son moteur musclé de 90Nm de couple, le Rocky consomme forcément plus d'énergie qu'un moteur doté de 75Nm de couple et notre test va d'ailleurs entériner celà...

 

 

La deux innovations sur le moteur du Rocky résident sur deux points:

 

Le premier est que à l'image des câles pieds d'une moto, le pédalier est monté sur le cadre par l'intermédiaire d'un boitier classique  évitant à l'arbre moteur d'encaisser les efforts dûs au pédalage et aux réceptions musclées. Ceci aura pour effet de protéger et fiabiliser les roulements moteurs déjà soumis à une forte contrainte de couple élèctrique.  Peu mais certains moteurs concurrents ont eu quelques soucis de ce côté là...

 

Le second est l'emplacement du capteur de couple qui est pris sur la tension de la chaîne apportant une précision dans l'arrivée de la puissance qui est fort appréciable; Par exemple les amateurs de wheeling se surprendrons à cabrer avec la même facilité que sur un vélo classique; lorsqu'on ralenti le pédalage, le moteur ne coupe pas brutalement et assure un léger maintien d'assistance permettant de doser l'équilibre du vélo et de maintenir l'assiette avec douceur.

Idem pour les parties trialisantes ou ce capteur permet d'enrouler autour des arbres à la limite de l'arrêt et de repartir avec vigueur jusque trés haut dans la cadence de pédalage. En moto on dirait qu'il a de l'allonge.

 

Attention: Lors du démarrage du vélo, laisser un pied exercant une pression sur la pédale peut engendrer une erreur qui se corrige en l'éteignant et en le démarrant de nouveau. A l'arrêt, il est aussi préférable d'oter son pied de la manivelle afin d'éviter d'enclencher trés légèrement l'assistance.

 

Concernant le bruit et contrairement à ce qui a été parfois dit, le moteur du Rocky est trés silencieux. On ne l'entend quasiment pas contrairement au Bosch qui produit un bourdonnement. Par contre le bruit mécanique de la chaine passant dans les deux galets haut et bas est assez présent comme celui qu'on entend avec un antidérailleur à galet classique.

 

Les montures

 

Lapierre Overvolt AM 600+ Carbone prépa Alberabike:

 

 

Par équité nous avons monté à la place de la Suntour Aion du Lapierre la concurrente directe de la Fox 36 performance présente sur le Rocky, la lyrick RCT3 mais dotée elle du dual position permettant de modifié le débattement de 160 à130mm dans les montées velues. Les freins sont les Magura MT7 Mac Askill double piston avec une ergonomie des leviers trés confortable et ajustable. Nous finirons le test avec un amortisseur à ressort Cane Creek Double Barrel qui pour 263 grammes en plus avec son ressort Valt trés léger améliorera considérablement le vélo dans tous les domaines.

 

 

En 2017, Lapierre a mis la barre trés haute avec l'Overvolt AM carbone qui constituait sans aucun doute la réfèrence en matière d'innovation et de design avec un seul mot d'ordre, l'efficacité. Les ingénieurs se sont inspirés du monde de la moto qui depuis des années cogite à recentrer et rabaisser les masses importantes du moteur et du réservoir d'essence. Sur l'Overvolt, même combat !! Grâce au carbone ils ont pu réaliser un cadre à double berceau à la fois rigide mais surtout permettant de positionner la batterie au centre du vélo juste au dessus du moteur lui donnant un équilibre avant arrière et une agilité gauche droite se rapprochant d'un VTT classique.

 

Cette approche a permis à Lapierre de raffler de nombreux prix d'innovation mais aussi de faire monter ce vélo sur les plus hautes marches en compétition et pour finir de remporter l'élèction du meilleur VAE de l'année par les lecteurs-testeurs de vélovert magazine face à la concurrence.

 

Rocky Mountain Powerplay 70:

 

 

La ligne est racée grâce à une intégration vraiment discréte, le Rocky ressemble au modèle Altitude classique avec un trés gros boitier au niveau du pédalier. La finition est top, le vélo claque!

 

 

Un sabot de protection est monté d'origine afin de protéger le pédalier tout comme sur un VTT classique. A droite le capteur de roue arrière placé dans le cadre en face de l'aimant positionné sur le disque du Rocky. les Freins guide RE dévellopés pour le VTTAE sont surpuissant et arrêtent la bête sans aucun soucis. Pour le reste, la tige de selle FOX transfert ainsi que les suspensions Fox sont vraiment au top et proposent un fonctionnement onctueux.

 

 

Les vélos électriques offrent des possibilités et donc une vision du ride différente et proche de la moto avec des envies de grands espaces et d’exploration. Ceci augmente la possibilité de s’engager dans des parcours sauvages et feuillus sur des sentiers parfois peu fréquentés que nous n’oserions peut-être pas explorer avec des vélos normaux car bien sûr, il est plus facile de rebrousser chemin avec un électrique…

C'est pourquoi nous avons monté des protèges mais AVS sur les deux vélos qui en plus de protéger nos mimines des chemins peu fréquentables ont aussi la fonction de protéger efficacement les leviers de freins en cas de chute.

 

 

Si dessus la commande Purion de Bosch et son mini écran d'informations, à droite commande I-Wok du Rocky connectable à votre smartphone grâce à une application proposant plein de modes (guidage GPS, paramétrage du vélo, historique,etc...). Si celle du Bosch respire la solidité, celle du Rocky parait plus chip et moins solide. En haut les diodes indiquent le niveau de charge et celles du bas indiquent le mode sur lequel on est. Pour 2018, Rocky est déjà en train de plancher sur une nouvelle commande normalement disponible dans le courant de l'été et par laquelle on pourra avantageusement remplacer l'ancienne en cas de casse ou si elle s'avère nettement plus ergonomique et efficace.

 

Le test

 

Il a consisté à voir qu’elle était la limite de ces vélos et notamment en franchissement. Nous avons donc remonté et descendu les sentiers les plus pentus comme si nous étions sur des motos d’enduro. Nous avons chacun essayer les deux vélos et échanger nos sensations et points de vue. Bien entendu, dans ces conditions seuls les modes EMTB et turbo pour Bosch ou "medium" et "délire" pour le rocky sont utilisables. On est en mode bouffage de batterie !!

 

 

Dés le départ, les deux bikes font preuve d’un rendement au pédalage assez bluffant et si le moteur Bosch permet des accélérations vigoureuses celui du Rocky parait procurer une accéleration légèrement plus forte mais encore plus longtemps accompagnant le pilote jusque dans une cadence de pédalage plus élevée.

Dés les premières montées, on a la banane, on roule à une vitesse impossible à tenir avec nos vélos classiques. On se retrouve donc à prendre les freins dans des courbes en montée là où d’habitude on en a pas besoin.

 

 

Le Rocky en redemande et permet de monter un poil plus vite avec un punch démoniaque incitant le vélo à cabrer. Le Bosch du Lapierre parait saturer plus vite et la puissance s’arrêter plus tôt. Oui nous parlons bien du moteur Bosch, réfèrence "sportive" du marché qui semble avoir trouvé un concurrent musclé!!

Aprés un test de départ arrété sur une section de 100-150m assez propre et pentue le Lapierre se fait distancer d'une bonne dizaine de mètres. Pourtant bien que nous fassions le même poids (75kgs), Franck a une condition physique et une puissance au dessus de la mienne lors de ce test.

 

 

En attaquant de la vrai montée pentue et trialisante, avec de bons franchissements de marches et blocs rocheux le Lapierre se montre plus facile que le Rocky dû fait d'un mode EMTB trés progressif. Le Rocky n'est pas moins efficace et reste trés progressif mais ses bases courtes et son surplus de puissance peuvent parfois pousser le pilote à la faute. Par contre quand on commence à si habituer, les accélèrations et les prises d'élan instantanées et vigoureuses vous propulsent au sommet des obstacles avec une puissance dingue ce qui pousse à tenter des marches de plus en plus hautes. 

 

 

Au même endroit, le Lapierre continue de tracter et monte avec douceur jusqu’en haut, même à la limite de caler, le moteur Bosch reprend avec douceur et sans à-coup permettant de slalomer au ralenti entre les obstacles, de changer d’option au dernier moment et de grimper des passages hyper pentus et technique. Grâce à son capteur de couple ultra progressif, le Rocky est tout aussi efficace dans ces parties reprenant le pédalage à la limite de l'arrêt total du vélo.

 

 

La partie cycle du Rocky étant un copié-collé du modèle Altitude, ses bases sont plus courtes qu'un E-bike classique et participent sans aucun doute à ses accélèrations foudroyantes et sa vivacité d'ensemble y compris en descente. Heureusement que la batterie est placée plus en avant que sur le Lapierre car celà permet de compenser sa tendance au cabrage. En descente l'avant du vélo reste léger et on peut facilement cabrer le vélo en manual (sans pédaler).

 

 

Ces caractéristiques pénalisent un peu le Rocky dans les montées vraiment pentues ou il est nécessaire de se câler en bec de selle le buste au maximum en avant. Ici, le Lapierre avec ses bases plus longues son moteur puissant mais doux grâce au EMTB et sa fourche baissée en 130mm est redoutable de facilité dans ce secteur. En effet, le fait d'être moins obligé de contrer une tendance à cabrer on se concentre mieux sur les trajectoires et on économise son énergie et ses lombaires.

 

 

Concernant la maniabilité, le bilan est assez positif. Les deux vélo se placent super bien et sont joueurs tout en étant super stables. Le petit supplément de poids apporte d’ailleurs beaucoup d’assurance, le vélo est posé sur le sol et les erreurs de placement du pilote sur le vélo sont certainement moins sanctionnées que sur un bike plus léger. En tout cas on est loin de la sensation pataude d'un VTTAE alu conventionnel plus tourné vers la randonnée tranquille. Avec eux sur du plat on peut relancer bien au delà de la coupure jusqu'à 35-39km/h.

 

 

Le comportement rassurant des VTTAE séduit sans aucun doute les pilotes débutants ou moyens. Mais attention, la puissance du Rocky ne servira pas qu'aux pilotes experimentés pour les autres un paramétrage plus doux des modes "intermédiaire et délire" par le biais de l'application E-bike motion est vivement conseillée.

 

 

Quand on enfourche les deux vélos, leurs postes de pilotage moderne et aéré avec potence courte et cintre large, mono plateau, gros freins en 200mm, Fox 36 et lyrick en 160mm, pas de doute ces vélos sont là pour engagé la viande !! Un angle de chasse ouvert (réglable sur le powerplay) et une suspension arrière au fonctionnement vraiment smooth font de ces bikes des jouets en descente. Maniable, stable, rigide, des suspensions équilibrée, ça va vite et bien en descente.

.

 

 

 

 

Que ce soit la Fox 36 ou la Lyrick, ces fourches sont rigides et vraiment à leur place sur ce type bike pour guider l’avant du vélo avec précision... Fox a énormément fait progresser ses fourches depuis 2 ans notament en sensibilité sur les petis chocs et en progressivité en pouvant comme chez Rock Shox ajuster le volume de la chambre d'air en fonction du poids et de la vitesse du pilote.Très rassurant…

 

Sur le Rocky, l’arrière surprend  tant il est confortable et progressif et gomme les trous et les racines même avec l'amortisseur à air. Sur le Lapierre nous l'avons trouvé un poil plus sec mais aussi certainement à cause de son bras arrière "full carbone" quand il est en alu et un peu plus résilient sur le Powerplay.

Par contre aprés avoir monter un amortisseur Cane creek DB à ressort sur l'Overvolt, le vélo est devenu plus que redoutable en descente mais aussi en montée. Le niveau de grip est devenu juste exeptionnel!

 

 

La conception et le poids de ces vélos nous rappelle les sensations d’un vélo de descente, c’est smooth et rassurant  et ça ne sautille pas comme sur un vélo plus léger… Dans les sauts, les deux vélos sont saint et équilibrés. Malgré de bonnes envolées, les vélos n’ont jamais talonné et a fait preuve d’une très bonne progressivité dans les réceptions. Ce secteur a grandement été amélioré sur l'overvolt grâce à l'amortisseur Cane Creeks  DB et ses multiples réglages de compréssion et détente.

 

 

L’autonomie

 

Le Rocky Powerplay avec sa batterie de 630Wh a sur le papier plus d’autonomie que le Lapierre en 500Wh.

Mais ça c’était sans compter sur la les 90Nm de couple du moteur Rocky qui forcément consomme un peu plus de batterie que les 75Nm du Bosch.. De plus, en mode éco le Rocky montait plus vite et avec moins d'effort que le Lapierre lui aussi sur ce même mode. Résultat, le Rocky est tombé en rade avant le Lapierre.

 

Mais grâce à la commande I-Wok pouvant se connecter à votre smartphone par le biais de l'application E-bike Motion, nous avons re-paramétrer le mode éco de 30% à 25% et récupérer de l'autonomie. Comme sur toutes les batteries neuves, c''est au bout de plusieurs charges que la batterie du Rocky a vu ses capacités augmentées.

 

Un autre facteur influence selon nous cette consommation supérieure, le groupe EX 8 vitesses dédié au VTTAE. En effet si en montée abrupte et technique celà ne ous a pas trop dérangé, en montée sur piste ou l'on utilise le mode éco, l'on a parfois du mal à trouver le bon rapport... si ça mouline un peu trop, descendre un rapport fait qu'aprés ça force un peu trop. Dans les deux cas on sent que le moteur n'est pas dans sa plage d'utilisation optimale.  A notre avis le 11 ou 12 vitesses reste plus approprié car permettant de toujours trouver la bonne cadence de pédalage et d'éviter une sur-consommation en utilisant une mauvaise plage moteur.

 

Nous sommes arrivés à une autonomie légèrement en faveur de l'overvolt.

 

Autre paramètre important à toujours prendre en compte: le poids du pilote : Mon fils âgé de 15 ans et pesant 52 kgs vient régulièrement avec nous et consomme presque toujours 20-25% de moins que nous qui pesons un bon 75kgs sacoches à l’air. Elément à prendre en compte dans ses prévisions d'autonomie en itinérance si l'on roule avec un sac à dos de 12 kgs ou des bagages sur le vélo  par exemple.

 

 

Pour conclure

 

Le Lapierre Overvolt carbone reste un trés bon choix pour les pilotes désirant performer en compétition. Sa conception lui apporte un équilibre inégalé et en fait un vélo incisif et performant en descente mais aussi grâce à un mode EMTB rendant le moteur Bosch plus facile qu'avant dans les montées techniques.

Comme en moto, sa conception basé sur le re-centrage des masses est celle que tous les constructeurs tendront à approcher tôt ou tard.

A nos yeux, si l'on considère que l'évolution programmée sur les VAE sera d'augmenter l'autonomie, Lapierre devrait juste sur ce cadre travailler à utiliser la place résiduelle qui est conséquente pour par exemple dévelloper plusieurs batteries dotées d'autonomies et de poids différents pouvant s'adapter à la petite sortie de 3-4h ou à l'itinérance jusqu'à 6h. Nous pouvons aisément imaginé qu'elle s'enfilerai en tiroir par l'avant avec une integration optimisée. Enfin nous on dit ça comme ça....

 

Mais avec le Rocky Mountain Powerplay, il a trouvé un sérieux concurrent qui risque de lui sucer la roue sur les podium cette année surtout si le format de course reste de type "chrono descendant". La puissance du moteur et son allonge associés à ses bases courtes et sa géométrie font de lui un boulet en sortie de virage. Les compétiteurs et les pilotes de bons niveaux sachant exploiter sa puissance se régaleront à son guidon.

Pour l'itinérance ou les courses comme le Radon Epic ou il est nécessaire d'avoir plusieurs batteries, le Rocky et sa batterie "indémontable rapidement" a clairement un handicap. Mais rappelons que la batterie se recharge actuellement à 80% en deux heures et que Rocky devrait bientôt sortir deux nouveautés: Un chargeur rapide qui atteindra 80% de charge en 1 heure et une batterie additionelle de 350 Watts qui viendra soit se fixer sur le porte bidon soit qui pourra recharger instantanément la batterie intégrée.

 

A l'image du format des courses de moto d'enduro, il nous parait clair que dans un avenir proche le format des courses VTTAE sera un parcours en boucle de 5 ou 10 kilomètres dotés de montées velues et de franchissements dans lesquelles la course se jouera autant voir plus qu'en descente. En fonction de la catégorie elle sera à parcourir plusieurs fois par exemple: Amateur: 1 tour , Régionaux :2 tours, élite: 3 tours. Et ceux qui pensent que le VTTAE est "pour les feignants" ou "pas sportif" pourrons venir s'y frotter et faire monter leur palpitant à 180 pulsations.

 

La monte d'une fourche à débattement variable permettra d'avoir 160mm de débattement en descente et 130mm en montée améliorant grandement l'assiette est indispensable à nos yeux pour ce type de pratique. Dotant que les problèmes de fiabilité ou de friction survenus il y a quelques années sur ces modèles ont totalement disparus aujourd'hui.

 

Espérant que ce petit résumé aura éclairé quelques pratiquants sur un usage un peu plus musclé de ces joujous, nous vous rappelons que vous pouvez essayer ces vélos-test en les réservant au magasin  afin de vous faire votre propre opinion et ce sur des parcours correspondants à votre pratique.

 

Merci à mon ami Franck Jaussaud pour sa participation à ce test et son avis perspicace et passionné.

 

Flo Bikehorizon.

 





Nombre de produits : 1
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris